BRANCUSI CONTRE ÉTATS-UNIS, UN PROCÈS HISTORIQUE - 1928

Création
Théâtre
BRANCUSI CONTRE ÉTATS-UNIS, UN PROCÈS HISTORIQUE - 1928
Éric Vigner

Présentation

En octobre 1926, CONSTANTIN BRANCUSI envoie à New York une vingtaine de sculptures en vue de préparer une exposition personnelle à la galerie Brummer. En arrivant à la douane, les œuvres sont saisies et taxées comme des marchandises, le statut d'œuvre d'art ne leur étant pas reconnu. MARCEL DUCHAMP, ami de CONSTANTIN BRANCUSI décide de réagir; il mobilise alors un grand nombre de personnalités du monde de l'art. Ainsi s'ouvre en octobre 1927 le célèbre procès, autour de la définition de l'œuvre d'art.

"C'est un procès. Un espace contracté où siège un aréopage d'hommes savants pour lesquels la question de ce qu'est ou n'est pas une œuvre d'art se pose. L'objet du litige, la pièce à conviction, le prétexte à discussion est "L'Oiseau dans l'espace". Comme toujours et partout, deux paroles, deux mondes, deux vérités s'affrontent et se font face. Incommunicantes. Le savoir et la connaissance. Et puis, comme sur une pente déclive, "L'Oiseau" se dématérialise et s'éparpille dans l'espace tandis que la parole se dilate et prend corps dans un autre lieu. Le lieu des champs sonores. C'est un forum. Un espace public où siège la Conférence des oiseaux, où les acteurs tels les anges de WIM WENDERS dans LES AILES DU DÉSIR tentent de redéfinir les règles de fonctionnement du monde par la maîtrise de la parole. La question est dans le vent, le vol et l'envol du sentiment. La question est dans le verbe qui participe de la création du monde. Comment en inventant le mot, on invente le monde. La question est comment l'art dramatique peut en rendre compte. C'est une hypothèse de travail!"
BÉNÉDICTE VIGNER, Juin 1996

Les minutes intégrales du Procès de Brancusi contre les Etats-Unis ont été publiées pour la première fois par Adam Biro, à Paris, en 1995 sous le titre : Brancusi contre États-Unis, Un procès historique, 1928 et traduit par Jocelyne de Pass.

US Customs Court, 3rd division
CONSTANTIN BRANCUSI, plaintiff
vs. USA, defendant
Bronze statuary
Protest n° 209109-G
Decision handed down le November 26, 1928:

In the meanwhile there has been developing a so-called new school of art, whose exponents attempt to portray abstract ideas rather than to imitate natural objects. Whether or not we are in sympathy with these new ideas and the schools which represent them, we think the facts of their existence and their influence upon the art world as recognized by the courts must be considered.

Depuis lors, une école d'art dite moderne s'est développée, dont les tenants tentent de représenter des idées abstraites plutôt que d'imiter des objets naturels. Que nous éprouvions ou non de la sympathie pour ces idées et les écoles qui les représentent, nous pensons que leur existence et leur influence sur le monde de l'art doivent être pris en compte par la Cour.

Extrait du parcours

"Ce n'est pas l'oiseau que je sculpte, mais le vol."
BRANCUSI

En 1996, Vigner crée BRANCUSI CONTRE États-Unis, Un procès historique - 1928, dont il signe l’adaptation pour le Cinquantenaire du Festival d’Avignon (Salle des Conclaves au Palais des Papes), avec pierre baux, odile bougeard, philippe cotten, donatien guillot, arthur nauzyciel, vincent ozanon, laurent poitrenaux, myrto procopiou, alice varenne. Le spectacle est ensuite recréé au Centre Georges Pompidou à Paris, présenté dans un Carreau des Mines de Forbach, au Tribunal de Pau et au CDDB-Théâtre de Lorient.

L’objet du procès de Brancusi est le suivant : qu’est-ce qu’une œuvre d’art aux yeux d’un douanier américain du port de New York à la fin des années 20? Voilà la question qui fut posée à un tribunal américain au cours d’un procès devenu célèbre et qui opposait le sculpteur Constantin Brancusi au service des douanes des Etats-Unis. Une œuvre de l’artiste, intitulée "Oiseau", n’avait pas été reconnue comme telle par un douanier, qui l’avait taxée à 40% de sa valeur à son entrée sur le territoire américain, comme n’importe quel produit manufacturé, alors que les œuvres d’art étaient, elles, censées circuler librement. Le sculpteur se retourna contre l’administration fédérale et gagna son procès.

Q : Vous avez dit que la pièce à conviction n°1 est une œuvre d’art qui représente selon vous un oiseau en vol ?
R : Non, ce n’est pas qu’elle représente un oiseau, mais elle le suggère. Elle a les qualités qui suggèrent un oiseau en vol, le vol d’un oiseau. Elle ne le représente pas.
Q : Elle ne représente pas un oiseau ?
R : Non.
Q : A-t-elle la même aptitude à représenter un poisson ?
R : Non.
Q : Même si on l’avait appelé "Poisson" ?
R : Peu importe son nom. Seul compte le sentiment qu’elle procure. Ce n’est pas parce qu’elle est appelée "Oiseau", mais parce qu’elle suggère la nature du vol.
Q : Est-ce le seul point qui en fait une œuvre d’art ?
R : Non, la forme, l’équilibre, le sens magnifique de l’exécution, et le plaisir que j’éprouve en la regardant.
Q : Eprouvez-vous un plaisir similaire devant toute pièce de métal magnifiquement bien poli ?

"Le mot oiseau n’a pas le même sens pour l’accusation et pour la défense. Pour l’une, c’est un volatile et pour l’autre, c’est l‘essence même du vol. Dans le procès de Brancusi, les acteurs disent les mêmes choses, mais ils ne le disent pas avec le même son, avec le même sentiment. Le sens ne suffit pas. Lorsqu’ils témoignent, ils témoignent d’autre chose. Ce qui m’intéresse au théâtre, ce n’est pas le sens, surtout pas le sens. C’est le langage ou l’écriture comme matière poétique, c’est le mot ouvert… Il ne s’agit donc pas de travailler avec le sens mais de travailler avec le son, de travailler au son… trouver à quel moment le son fait sens."
ÉRIC VIGNER

"Écouter un procès d’emblée chargé de théâtralité, où le temps a rendu justice à l’artiste mis en cause, exige la radicalité d’une interrogation sur soi en tant que spectateur d’aujourd’hui et ses propres aptitudes à réagir au nouveau. Le théâtre engage ainsi un débat essentiel." 
Georges Banu (Art-Presse, décembre 1996)

"C’est un procès. Un espace contracté où siège un aéropage d’hommes savants pour lesquels la question de ce qu’est ou n’est pas une œuvre d’art, se pose. Comme toujours et partout, deux paroles, deux mondes, deux vérités s’affrontent et se font face. Incommunicantes. Le savoir et la connaissance. Et puis, comme sur une pente déclive, "L’Oiseau" se dématérialise et s’éparpille dans l’espace tandis que la parole se dilate et prend corps dans un autre lieu. Le lieu des champs sonores. C’est un forum, un espace publique où siège la Conférence des oiseaux, où les acteurs tel les anges de WIM WENDERS dans LES AILES DU DÉSIR tentent de redéfinir les règles de fonctionnement du monde par la maîtrise de la parole. La question est dans le vent, le vol et l’envol du sentiment. La question est dans le verbe qui participe de la création du monde. Comment en inventant le mot, on invente le monde. La question est comment l’art dramatique peut en rendre compte. C’est une hypothèse de travail !" 
BÉnÉdicte Vigner

© Photographies : Alain Fonteray
Textes assemblés par Jutta Johanna Weiss
© CDDB-Théâtre de Lorient

Générique & production

Œuvre originale

Titre de l'œuvre originale: 
Brancusi vs. United States, the Historic Trial, 1928
Langue de l'œuvre originale : 
Anglais
Genre de l'œuvre originale: 
Traduction de l'œuvre originale: 
Adaptation de l'œuvre originale: 

Constantin Brâncuși, né le 19 février 1876 à Hobița en Roumanie, et mort le 16 mars 1957 à Paris, fut l'un des sculpteurs les plus influents du début du xxe siècle.

Générique

Langue du spectacle: 
Français
Nombre d'interprètes: 
9
Mise en scène: 
Décor: 
Lumière: 
Maquillage: 
Assistant(e) à la mise en scène: 
Reportage photographique: 
Réalisation captation vidéo::

Création production

Calendrier

Répétitions & création

Répétitions à La Manufacture des Oeillets - Ivry sur Seine 19 Mai 1996 - 06 Juil 1996
Répétitions à Avignon 09 Juil 1996 - 15 Juil 1996
Création au Festival d'Avignon · Salle du Conclave · Le Palais des Papes 16 Juil 1996 - 22 Juil 1996
Répétitions au CDDB - Théâtre de Lorient 30 Sep 1996 - 12 Oct 1996
Création au CDDB - Théâtre de Lorient 15 Oct 1996 - 24 Oct 1996

En tournée

Théâtre National de Strasbourg 03 Déc 1996 - 14 Déc 1996
Le Carreau - Scène Nationale de Forbach au CCSTI de Petite-Rosselle 17 Déc 1996 - 21 Déc 1996
Centre Georges Pompidou - Grande Salle, Paris 08 Jan 1997 - 19 Jan 1997
Théâtre Anne de Bretagne (Palais des Arts), Vannes 30 Jan 1997 - 31 Jan 1997
Théâtre de Cornouaille, Scène Nationale de Quimper au Pavillon Penvillers 04 Fév 1997 - 07 Fév 1997
Le Parvis (Scène Nationale de Tarbes) au Tribunal de Pau 26 Fév 1997 - 28 Fév 1997
Théâtre des Salins, Scène Nationale de Martigues 26 Mar 1997 - 27 Mar 1997

Rendez-vous

12 Déc 1996
L'œuvre d'art en péril
L'École des Beaux-Arts de Metz
Amphi

Conférence à l'occasion du spectacle BRANCUSI CONTRE ÉTATS-UNIS, mis en scène par ÉRIC VIGNER.

Communication

Création

Festival d'Avignon
Festival d'Avignon

CDDB - Théâtre de Lorient

M/M (Paris) · CDDB-Théâtre de Lorient
M/M (Paris) · CDDB-Théâtre de Lorient
M/M (Paris) · CDDB-Théâtre de Lorient
CDDB-Théâtre de Lorient
M/M (Paris) · CDDB-Théâtre de Lorient
CDDB-Théâtre de Lorient
CDDB-Théâtre de Lorient
CDDB-Théâtre de Lorient

En tournée

Le Carreau · Scène Nationale de Forbach
Théâtre National de Strasbourg
Le Parvis · Scène nationale Tarbes-Pyrénées

Presse

"La pièce d'ÉRIC VIGNER est une reconstitution de ce célèbre épisode qui vit se déchirer le monde artistique américain."
Télégramme
"Un univers kafkaïen où deux paroles, deux vérités s'affrontent."
La Croix du Midi
"Le passionnant, stimulant et aérien spectacle !"
Télérama
"Oiseau ou pas oiseau, sculpture ou pas sculpture, l'alternative trouve un prolongement avec la pièce de VIGNER: théâtre ou pas théâtre ?"
Libération
"Ne dîtes pas pour autant que ce n'est pas du théâtre (une oeuvre d'art). Les arguments sont donnés pour vous prouver le contraire..."
Ouest France
"Le débat de 1926-27 trouve ainsi porté en 1996, avec une actualité vibrante."
Le peuple breton
"Ce vol, au-dessus d'un nid de coucous, joue sur le rêve."
République des Pyrenées
Revue spécialisée - Note d’intention & entretien
1997
Sandrine Morsillo
1997
Propos - Revue spécialisée
2010
Sandrine Morsillo
2010
Presse nationale - Avant-papier
Sep 1996
1996-09
Presse régionale - Avant-papier
Oct 1996
1996-10
Presse régionale - Critique
Nov 1996
1996-11
Revue spécialisée
Jan 1997
Hervé Gauville
1997-01
Presse régionale - Critique
Jan 1997
1997-01
Presse nationale - Avant-papier
Jan 1997
1997-01
Revue spécialisée
Avr 1997
Elie Schulman
1997-04
Presse régionale - Avant-papier
19 Avr 1996
Jean-Jacques Baudet
1996-04-19
Presse régionale - Avant-papier
19 Avr 1996
Yann Lukas
1996-04-19
Presse régionale - Avant-papier
04 Juil 1996
Claire Moreau-Shirbon
1996-07-04
Presse nationale - Critique
26 Juil 1996
1996-07-26
Presse nationale - Critique
31 Juil 1996
Fabienne Pascaud
1996-07-31
Presse régionale - Avant-papier
02 Sep 1996
1996-09-02
Presse régionale - Avant-papier
25 Sep 1996
Michel Troadec
1996-09-25
Presse régionale - Avant-papier
09 Oct 1996
Frédéric Jambon
1996-10-09
Presse régionale - Avant-papier
12 Oct 1996
1996-10-12
Presse nationale - Critique
15 Oct 1996
1996-10-15
Presse régionale - Avant-papier
15 Oct 1996
1996-10-15
Presse régionale - Avant-papier
15 Oct 1996
1996-10-15
Presse régionale - Critique
17 Oct 1996
Jean-Jacques Baudet
1996-10-17
Presse régionale - Critique
17 Oct 1996
M. T.
1996-10-17
Presse nationale - Critique
19 Oct 1996
B.H.
1996-10-19
Presse régionale - Avant-papier
19 Oct 1996
1996-10-19
Presse régionale - Avant-papier
22 Oct 1996
Michel Troadec
1996-10-22
Presse nationale - Critique
24 Oct 1996
Hervé Gauville
1996-10-24
Presse régionale - Critique
17 Nov 1996
Marie-Françoise Grislin
1996-11-17
Revue spécialisée
01 Déc 1996
Georges Banu
1996-12-01
Presse régionale - Avant-papier
04 Déc 1996
1996-12-04
Presse régionale - Avant-papier
04 Déc 1996
Stéphanie Mary
1996-12-04
Presse régionale - Avant-papier
04 Déc 1996
1996-12-04
Presse régionale - Critique
06 Déc 1996
1996-12-06
Presse régionale - Critique
08 Déc 1996
Antoine Wicker
1996-12-08
Presse régionale - Avant-papier
12 Déc 1996
1996-12-12
Presse régionale - Critique
15 Déc 1996
1996-12-15
Presse régionale - Avant-papier
19 Déc 1996
1996-12-19
Presse régionale - Critique
20 Déc 1996
1996-12-20
Presse régionale - Avant-papier
27 Déc 1996
1996-12-27
Presse nationale - Critique
08 Jan 1997
Fabienne Pascaud
1997-01-08
Presse régionale - Critique
09 Jan 1997
Bruno Salaün
1997-01-09
Presse nationale - Critique
10 Jan 1997
1997-01-10
Presse régionale - Avant-papier
15 Jan 1997
1997-01-15
Presse nationale - Avant-papier
16 Jan 1997
Laurence Liban
1997-01-16
Presse nationale - Critique
17 Jan 1997
1997-01-17
Presse nationale - Avant-papier
17 Jan 1997
1997-01-17
Presse internationale - Avant-papier
22 Jan 1997
Ion Andrelta
1997-01-22
Presse régionale - Avant-papier
28 Jan 1997
1997-01-28
Presse régionale - Avant-papier
28 Jan 1997
1997-01-28
Presse régionale - Avant-papier
29 Jan 1997
1997-01-29
Presse régionale - Avant-papier
29 Jan 1997
1997-01-29
Presse régionale - Avant-papier
30 Jan 1997
1997-01-30
Presse régionale - Avant-papier
31 Jan 1997
1997-01-31
Presse régionale - Avant-papier
01 Fév 1997
1997-02-01
Presse régionale - Avant-papier
01 Fév 1997
Michèle Senant
1997-02-01
Presse régionale - Avant-papier
04 Fév 1997
1997-02-04
Presse régionale - Avant-papier
04 Fév 1997
1997-02-04
Presse régionale - Critique
05 Fév 1997
1997-02-05
Presse régionale - Critique
06 Fév 1997
Éliane Faucon-Dumont
1997-02-06
Presse régionale - Critique
07 Fév 1997
Daniel Morvan
1997-02-07
Presse régionale - Critique
08 Fév 1997
1997-02-08
Presse régionale - Avant-papier
10 Fév 1997
Éliane Faucon-Dumont
1997-02-10
Presse régionale - Critique
21 Fév 1997
1997-02-21
Presse régionale - Avant-papier
25 Fév 1997
J. Caubet
1997-02-25
Presse régionale - Avant-papier
25 Fév 1997
Jacques Caubet
1997-02-25
Presse régionale - Critique
27 Fév 1997
1997-02-27
Presse régionale - Critique
28 Fév 1997
Jacques Caubet
1997-02-28
Presse régionale - Avant-papier
24 Mar 1997
1997-03-24
Presse régionale - Avant-papier
25 Mar 1997
1997-03-25
Presse internationale - Avant-papier
03 Mar 2011
Kavita Nagpal
2011-03-03

Albums photos

Videos

Videos

3'17'' · Christophe Hoyet
3'03'' · Christophe Hoyet
1'59'' · Christophe Hoyet
10'48'' · Christophe Hoyet
8'37'' · Christophe Hoyet
4'23'' · Christophe Hoyet
2'51'' · Christophe Hoyet
2'21'' · Christophe Hoyet
3'43'' · Christophe Hoyet
6'58'' · Christophe Hoyet

Audio

Décor

Photos

5 photos
Claude Chestier
5 photos
Claude Chestier
18 photos
Alain Fonteray

Propos

La caisse du juge · Claude Chestier

Paris le 11 avril 1996

Chers amis, voici, peut-être, la caisse du juge.

Elle est plus grande que je ne pensais, avec ses 80cm. de large, ses 240cm. de long, cependant elle ne culmine qu'à 180cm. de haut. Son importance...

L’aile de MARION DE LORME et l’Oiseau de BRANCUSI

CLAUDE CHESTIER, scénographe · Août 1998.

Il faut parler de l'oiseau...

Il faut parler de l'oiseau. L' "Oiseau" de Brancusi. L'oiseau du procès de Brancusi Contre...

Matière artistique

Texte

SYNOPSIS

En octobre 1926, CONSTANTIN BRANCUSI expédie à New-York une vingtaine de sculptures en vue de préparer une exposition personnelle à la galerie Brummer. En arrivant à la douane, les pièces sont saisies et taxées comme des marchandises : le statut d'oeuvre d'art ne leur est pas reconnu....

Texte

BRANCUSI CONTRE ÉTATS-UNIS · Adaptation d'ÉRIC VIGNER (Extrait)

Q : Vous avez dit que la pièce à conviction n°1 est une œuvre d’art qui représente selon vous un oiseau en vol ?
R : Non, ce n’est pas qu’elle représente un oiseau, mais elle le suggère. Elle a les qualit...

Note d’intention & entretien

Recherches Poïétiques n°6 : Le surréalisme…

Mise en scène créée au festival d'Avignon en 1996 et reprise en janvier 97 au centre Georges Pompidou pour l'ouverture de l'Atelier BRANCUSI. L'objet du procès de BRANCUSI... En 1927, le photographe Edward STEICHEN qui a acheté la version en...

Note d’intention & entretien

Éric Vigner · Février 1996

C'est à partir des minutes de ce procès haut en couleur, traduit pour la première fois en français, que nous allons travailler à l'occasion du 50ème Festival d'Avignon.
J'ai choisi de créer ce spectacle, ou plutôt cette performance dans un lieu inédit, vierge de...

Note d’intention & entretien

Colette Godard :...mais ça a mis deux ans et les arguments sont assez étranges et franchement, moi j'ai eu l'impression quand j'ai vu le spectacle, que c'était une sorte de pastiche et bien il paraît que non, pas du tout, alors ÉRIC VIGNER va vous raconter un peu quels sont les minutes de ce procès.

ÉRIC VIGNER :...

Note d’intention & entretien

Bénédicte Vigner · Juin 1996

"C'est le vol qui m'a occupé toute ma vie" Constantin Brancusi

C'est un procès,
Un espace contracté où siège un aréopage d'hommes savants pour lesquels la question de ce qu'...

Dramaturgie

CONSTANTIN BRANCUSI - 1926

Recréer une sensation d'équilibre telle que la nature nous l'offre sans pour cela l'imiter ou la reproduire telle quelle : voilà un des problèmes majeurs qu'aujourd'hui l'art se pose. Le but de l'art est de créer un objet qui par sa propre organisation puisse nous offrir tout ce que la nature met spontanément à notre...

Dramaturgie

L’objet du procès de Brancusi. ..

En 1927, le photographe Edward Steichen qui a acheté la version en bronze de L'oiseau dans l'espace de Brancusi, s'est vu refuser par la...

Dramaturgie

"L'Art n'est pas une crise de nerfs." BRANCUSI

ARISTOPHANE, LES OISEAUX

BABEL, ACTE SUD 1996. Traduction, Claude Barousse.

LE DÉNONCIATEUR Sacré bonhomme! Pas de morale, des ailes!

COPINON Mais je t'en donne en te parlant!

LE DÉNONCIATEUR Donner des ailes à quelqu'un avec des paroles?...

Dramaturgie

L'Intransigeant

Journal du 8 Janvier 1929

Le sculpteur BRANCUSI n'est pas un contrebandier. Nous avions annoncé, l'an dernier, que les oeuvres de BRANCUSI, dont une exposition devait avoir lieu à New-York, avaient été arrêtées par la douane américaine, sous le prétexte qu'elles ne représentaient pas des oeuvres d'art, mais qu...

Dramaturgie

IONESCU avant IONESCO* · ALEXANDRA HAMDAN

Portrait de l'artiste en jeune homme. Vienne: Lang 1993.

"Discours bivocal", dialogue des langues, l'oeuvre d'Eugène Ionesco est aussi un dialogue du "Oui" et du "Non", du "Moi" avec "l'Autre". Dire non à la...

Document de répétitions

Les répétitions.

STÉPHANIE COHEN

1. Le texte dit: "-Il y en a qui font de la peinture abstraite. Là, ce n'est pas le cas. C'est de la sculpture personnelle." Je remarque que Mirto a deux cochons sur un Tee-shirt bleu. Elle ne ressemble pas à une vache. Elle a les cheveux noirs, bouclés, voluptueux. Elle mange des...

Document de répétitions

Les répétitions.

STÉPHANIE COHEN

Les passages entre guillemets sont des extraits du texte de la pièce; ceux en italiques sont des informations inspirées d'ÉRIC VIGNER.

"Il y en a qui font de la peinture abstraite. Là, ce n'est pas le cas. C'est de la sculpture personnelle."...

Commentaire & étude

CONSTANTIN BRANCUSI

Benjamin Fondane

Texte original publié en 1929 Éditions Fata Morgana, 1995.

"Mais ne pensons jamais que l'intention de l'artiste est de faire de l'art; Brancusi, moins que personne, n'y pense. Je soutiens que...