REVIENS À TOI (ENCORE) · 1994

Autre
Théâtre
REVIENS À TOI (ENCORE) · 1994
Motton · Vigner

Présentation


"Verdi disait que décrire la vérité est une chose, l'inventer est de l'art. Pour inventer la vérité, l'artiste doit descendre dans l'inconnu sans limite de l'âme humaine; résister à l'évident et aller au coeur enfoui des choses où le sens est rare. Il ne peut pas savoir ce qu'il trouvera, il doit réfréner son jugement, être illogique et obstiné, obscène et injurieux. Il ne peut avoir aucun but et ne peut jamais l'atteindre."
GREGORY Motton

"LOOKING AT YOU est un projet lié au théâtre à l'italienne, avec trois acteurs et un joueur de cornemuse. Ce texte m'a intéressé tout de suite parce que c'est une énigme. Il n'y a pas de lieu déterminé, ce n'est pas une tragédie, il n'y a pas de psychologie, c'est un espace complètement libre pour le metteur en scène, un espace poétique, quelque chose qui se passe dans l'entre-deux, à la marge, quelque chose de non fixé. Il y a une femme au balcon, un homme et une jeune fille. On ne sait pas d'où viennent ces individus, où ils vont, ce qui laisse une forte impression de musicalité. Cela ne ressemble à rien de ce que l'on connaît. Ces personnages sont des S.D.F. sans misérabilisme, des S.D.F. royaux, et qui seront vêtus "royalement", ces gens n'existent qu'à travers le théâtre, ils n'existent pas dans la vie. LOOKING AT YOU est un résumé du théâtre entier, nous passons du théâtre épique à une scène de l'ordre du drame, en enchaînant sur des dialogues de cinéma, etc. Ce qu'il y a de particulier chez MOTTON, c'est cet espèce de doute optimiste, un dépassement du constat beckettien, des quêtes et des doutes permanents ne se résolvant pas dans le nihilisme. C'est une forme de comédie poétique dans le sens d'une ouverture, une écriture assez positive. "Si on croit en certaines valeurs, on s'en sortira". J'aime les poètes. Lorsqu'il y a quelque chose que l'on ne comprend pas mais dont on est complètement bouleversé. Ça me soulève. MOTTON est irlandais, il y a quelque chose dans son oeuvre de la culture celte. C'est un auteur moderne car il parle de son époque, c'est une sorte de théâtre métaphysique universel. Son univers rentre dans une écriture mythologique personnelle, c'est libre et à la fois très précis. Ses textes, comme nous l'avons déjà évoqué tout à l'heure, ont un côté complètement désespéré mais en même temps, il y a énormément d'humour, tel un jeu. Il n'y a pas d'analyse sociale. MOTTON raconte des histoires aussi épiques que les légendes celtes. Ce qui est à la surface chez lui n'est pas le plus important. L'important n'est pas nommé. C'est quelqu'un qui rapporte la poésie au théâtre. 

Le choix précis du théâtre à l'italienne est destiné à mettre en relief l'écriture de MOTTON, c'est un lieu de mémoire, parce que ces théâtres étaient conçus à une époque charnière de l'histoire théâtrale. C'était un lieu où acteurs et spectateurs venaient pour se mettre en représentation. Dans ce spectacle, acteurs et spectateurs se mettront en représentation. Ces personnages se joueront dans le théâtre, tels des individus conviés à une sorte de cérémonie secrète se déroulant dans un théâtre à l'italienne vide. On jouera avec tout le théâtre et pas seulement sur la scène. Ce dernier, à un moment, deviendra lui-même acteur et engloutira les personnages. À la fin, le joueur de cornemuse, un peu comme le fantôme du théâtre, viendra "sauver" les trois personnages en les ramenant sur scène.

Le travail avec les acteurs est un travail sur la mémoire, sur le vécu de chacun. Pour la femme au balcon, MARILÙ MARINI, d'origine argentine, l'homme BRUNO RAFFAELLI, et enfin le jeune fille ALICE VARENNE qui est une jeune actrice de ma compagnie."
ÉRIC VIGNER

Extrait du parcours

"Le futur qui se trouvait devant moi est déjà dans le passé
sans jamais avoir été dans le présent."
[1]

REVIENS À TOI (ENCORE) - [LOOKING AT YOU (REVIVED) AGAIN] de GReGORY MOTTON est crée avec MARILÙ MARINI, BRUNO RAFFAËLLI, ALICE VARENNE, PATRICK MOLARD (cornemuse), à la Scène Nationale d’Albi, le 4 octobre 1994La pièce est notamment présentée au Théâtre National de l’Odéon pour le Festival d’Automne à Paris.

"Mon travail a toujours été lié à la réalité du lieu investi, à sa magie propre, pour toujours travailler sur la bande, sur le décalage, la limite, l’entre, entre le réel et la fiction, là où se loge la poésie… LOOKING AT YOU (REVIVED) AGAIN se jouera dans un théâtre à l’italienne. Un théâtre à l’italienne vide, désaffecté. Magie inhérente à sa mémoire intrinsèque. Or et velours grenats. ODÉON, ATHÉNÉE, des noms qui font rêver. La nuit. Cérémonie secrète, y être convié. Trois êtres jouant pour eux-mêmes les personnages de leur propre histoire. Fragments de leurs vies, Passé, Présent, Futur. Quête. Voyage. Entre le réel et la fiction. Entre la vie et la mort. Entre le rêve et la réalité. Le théâtre tout entier, Madame James au balcon, Abe au bord de la scène les bras tendus. Où en est-on du théâtre aujourd’hui ? De la forme qu’il faut trouver pour parler aux hommes ?"
ÉRIC VIGNER

Au trio d'acteurs, ÉRIC VIGNER a ajouté un sonneur de cornemuse, Patrick Molard, un quatrième personnage qu'il a inventé : "Il est un peu comme le joueur de flûte des légendes allemandes. Il fait naître les choses et les fait retourner dans les ténèbres."

"En Angleterre, REVIENS À TOI (ENCORE) fut créé par des amis de MOTTON, dans l'atmosphère enfumée d'un pub. Sans transformer les ors de l'Odéon en bar crasseux, VIGNER a tout de même imaginé un dispositif scénique qui bouleverse le traditionnel théâtre à l'italienne. En France, MOTTON fut découvert par NICOLE BRETTE puis hissé au théâtre grâce à la ténacité de CLAUDE RÉGY qui monta CHUTES puis LA TERRIBLE VOIX DE SATAN. Pour ÉRIC VIGNER l'oeuvre de GREGORY MOTTON est une chose rare, unique, impossible à identifier. REVIENS A TOI (ENCORE), ce titre énigmatique plane au-dessus des têtes de ces trois personnages qui composent une sorte de faille des années 90, de Trinité éclatée. Abe traîne dans les rues où il rencontre la jeune f.p. une étrange fille qui veut recréer une famille avec cet homme. Plus loin à sa fenêtre, veille la Femme Sombre, mère bafouée par Abe, mère déchirée par l'éloignement de ses enfants emportés par la négligence d'Abe, leur père."
CAROLINE JURGENSON, Le Figaro, le 2 décembre 1994

"L'artiste doit descendre dans l'inconnu sans limites de l'âme humaine, résister à l'évident et aller au coeur enfoui des choses où le sens même est rare. Il ne peut savoir ce qu'il trouvera, il doit refréner son jugement, être illogique et obstiné." 
GREGORY MOTTON

f.p. Tu m’aimes ?
abe. Si j’aime ? [1]

"Les renards ont des tanières, les oiseaux du ciel ont des nids ; le fils de l’homme, lui, n’a pas où reposer la tête." Il me semble que cette phrase du Christ (Lc 9, 58) est l’une des clefs de la pièce de G. MOTTON… F.P. est plusieurs fois comparée à un renard et la Femme sombre dit à Abe : « Tu voudrais que je sois un petit oiseau sur le rebord de ta fenêtre ». Le balcon est bien ce nid, prêt pour l’envol qui n’a pas lieu (n’a pas eu lieu, n’aura pas lieu)… Abe, Abraham, l’errant de la Genèse, finira par reposer sa tête (sur la valise !!). Les trois personnages sont des errants. F.P. de par son nom, la Femme Sombre de par sa race. Et le théâtre est le lieu fixe où se dit l’errance."
Père DAVID [2] 

"De toutes les pièces de Motton, REVIENS À TOI (ENCORE) est peut-être celle où les références bibliques sont les plus nombreuses. "Ne pleurez pas sur moi, pleurez sur vous-mêmes" s’exclame Abe. Soit une transcription quasi littérale de l'Evangile de Luc ("Ne pleurez pas sur moi, pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants.") Mais ÉRIC VIGNER est trop conscient de la complexité de la langue de MOTTON pour la pousser d'un côté plutôt que l'autre. Loin des images pieuses du réalisme social ou de l'allégorie religieuse, VIGNER joue le théâtre et rien d'autre."
RenÉ Solis, Libération, le 7 octobre 1994

[1] GREGORY MOTTON, REVIENS À TOI (ENCORE), LOOKING AT YOU (REVIVED) AGAIN, Version Originale Heinemann 1990, Traduction par Nicole Brette, Éditions Théâtrales 1994
[2] Extrait d’une lettre du Père DAVID (moine bénédictin), adressée à ÉRIC VIGNER, suite à son entretien autour de la pièce de GREGORY MOTTON. 10 octobre 1994
 

© Photographies : Alain Fonteray
Textes assemblés par Jutta Johanna Weiss
© CDDB-Théâtre de Lorient

Générique & production

Œuvre originale

Titre de l'œuvre originale: 
Looking at You (revived) Again / Reviens à toi (encore)
Auteur de l'œuvre originale: 
Langue de l'œuvre originale : 
Anglais
Genre de l'œuvre originale: 
Éditeur de l'œuvre originale: 
Année de dépôt légal ou de création originale: 
1990
Traduction de l'œuvre originale: 

Gregory Motton (né à Londres en 1961) est un auteur dramatique anglais.

Générique

Langue du spectacle: 
Français
Nombre d'interprètes: 
4
Musiciens: 
Mise en scène: 
Costumes: 
Lumière: 
Chorégraphie: 
Maquillage: 
Assistant(e) à la mise en scène: 
Reportage photographique: 

Création production

Calendrier

Répétitions & création

Répétitions à l'Odéon · Salle Gémier · Paris 01 Aoû 1994 - 13 Aoû 1994
Répétitions à la Manufacture des Œillets · Ivry-sur-Seine 15 Aoû 1994 - 10 Sep 1994
Répétitions au Théâtre municipal d'Albi · Scène nationale 12 Sep 1994 - 03 Oct 1994
Création au Théâtre municipal d'Albi · Scène nationale 04 Oct 1994 - 05 Oct 1994

En tournée

Théâtre de Nice 11 Oct 1994 - 15 Oct 1994
Théâtre d'Evreux - Scène Nationale 20 Oct 1994 - 22 Oct 1994
ADC - Théâtre de Quimper 08 Nov 1994 - 10 Nov 1994
La Passerelle - Scène nationale de Saint-Brieuc 12 Nov 1994 - 13 Nov 1994
Théâtre de Cherbourg - Scène Nationale 16 Nov 1994 - 17 Nov 1994
Théâtre de Caen 22 Nov 1994 - 24 Nov 1994
Odéon-Théâtre de l'Europe - Festival d'Automne 30 Nov 1994 - 16 Déc 1994
Lecture publique au Festival d'Avignon · Chapelle Sainte-Claire 19 Juil 1993

Rendez-vous

19 Juil 1994
Les Rencontres du Nouvel Observateur
Antoine Vitez et les nouveaux porteurs de fièvre
Dans les jardins du Verger Urbain V · Festival d'Avignon

Organisé par Le Nouvel Observateur pour la septième année consécutive, ce débat, en collaboration avec l'Académie Expérimentale des Théâtres, interroge l'héritage d'Antoine Vitez. Quelles traces a laissé celui qui fut le porteur de "la fièvre des idées", sur l'art théâtral d'aujourd'hui?

Après l'ère du vide, face à la crise des idéologies, le théâtre retrouverait-il la parole? Qu'ils aient ou non connu Antoine Vitez, les metteurs en scène Stéphane Braunschweig, Brigitte Jaques, Stanislas Nordey, Eloi Recoing, Stuart Seide, Éric Vigner, apporteront leurs réponses.

Avec la participation de Georges Banu, universitaire et critique dramatique.

Communication

Création

Festival d'Automne à Paris
Compagnie Suzanne M. Éric Vigner
Scène Nationale de l'Albigeois

En tournée

Scène nationale · Evreux-Louviers
La Passerelle · Scène Nationale de Saint-Brieuc
Théâtre de Cornouaille - Scène Nationale de Quimper
Théâtre de Caen

Presse

"Pour chaque pièce, il cherche la magie singulière d’un lieu. Il aime passer les limites, franchir les frontières."
Télérama
"Vigner a imaginé un dispositif scénique qui bouleverse le traditionnel théâtre à l'italienne."
Le Figaro
"Ce point aveugle de la société à partir duquel on peut vraiment inventer, commencer à dire autre chose en sortant enfin du constat de réalité et de son analyse."
Digraphe
"A bonne distance des mots de Motton, loin des pièges du misérabilisme, dans une combinaison d’humour et d’étrangeté où tout affleure."
Libération
"Vigner marque une nette volonté de rompre avec le spectaculaire surfait à la mode sur certaines de nos scènes, pour rejoindre une "vérité" théâtrale qui s'impose avec une lumineuse nécessité."
Actualité de la scénographie
Revue spécialisée
1995
Éric Vigner
1995
Revue spécialisée - Note d’intention & entretien
Nov 1993
Éric Vigner
1993-11
Presse nationale
Sep 1994
Philippe Tancelin
1994-09
Presse régionale - Avant-papier
Oct 1994
1994-10
Presse nationale - Avant-papier
Nov 1994
René Solis
1994-11
Presse régionale - Avant-papier
Nov 1994
V.L.
1994-11
Presse régionale - Critique
Nov 1994
Josiane Guéguen
1994-11
Revue spécialisée
Juil 1995
Roland Fichet
1995-07
Presse nationale - Avant-papier
15 Sep 1994
Jean-Pierre Miquel
1994-09-15
Presse régionale - Avant-papier
23 Sep 1994
1994-09-23
Presse nationale - Avant-papier
29 Sep 1994
Olivier Schmitt
1994-09-29
Presse régionale - Avant-papier
30 Sep 1994
1994-09-30
Presse nationale - Avant-papier
03 Oct 1994
1994-10-03
Presse régionale - Avant-papier
04 Oct 1994
E.G.
1994-10-04
Presse nationale - Critique
07 Oct 1994
René Solis
1994-10-07
Presse régionale - Critique
08 Oct 1994
Espérance Giral
1994-10-08
Presse régionale - Avant-papier
11 Oct 1994
1994-10-11
Presse régionale - Critique
13 Oct 1994
La classe de terminale professionnelle
1994-10-13
Presse régionale - Critique
14 Oct 1994
Monique Trébosc
1994-10-14
Presse régionale - Avant-papier
14 Oct 1994
1994-10-14
Propos - Revue spécialisée
15 Oct 1994
Jean Chollet
1994-10-15
Presse régionale - Critique
15 Oct 1994
Nicole Laffont
1994-10-15
Presse régionale - Avant-papier
17 Oct 1994
1994-10-17
Presse régionale - Avant-papier
20 Oct 1994
1994-10-20
Presse régionale - Critique
27 Oct 1994
E.T.
1994-10-27
Presse régionale - Critique
27 Oct 1994
1994-10-27
Presse régionale - Critique
28 Oct 1994
J.S.
1994-10-28
Presse régionale - Critique
02 Nov 1994
Pierre-Yves Collinet
1994-11-02
Presse régionale - Avant-papier
03 Nov 1994
1994-11-03
Presse régionale - Avant-papier
04 Nov 1994
Renaud Clech
1994-11-04
Presse régionale - Avant-papier
04 Nov 1994
1994-11-04
Presse régionale - Avant-papier
05 Nov 1994
1994-11-05
Presse régionale - Avant-papier
08 Nov 1994
1994-11-08
Presse régionale - Critique
08 Nov 1994
1994-11-08
Presse régionale - Avant-papier
09 Nov 1994
1994-11-09
Presse régionale - Critique
10 Nov 1994
Daniel Morvan
1994-11-10
Presse régionale - Critique
14 Nov 1994
Éliane Faucon-Dumont
1994-11-14
Presse nationale - Avant-papier
18 Nov 1994
1994-11-18
Presse régionale - Avant-papier
19 Nov 1994
1994-11-19
Presse régionale - Critique
24 Nov 1994
Yannick Butel
1994-11-24
Presse nationale - Avant-papier
30 Nov 1994
René Solis
1994-11-30
Presse nationale - Avant-papier
01 Déc 1994
Martine Planells
1994-12-01
Presse nationale - Avant-papier
01 Déc 1994
1994-12-01
Presse nationale - Avant-papier
02 Déc 1994
Caroline Jurgenson
1994-12-02
Presse nationale - Critique
04 Déc 1994
Frédéric Ferney
1994-12-04
Presse nationale - Avant-papier - Critique
07 Déc 1994
Fabienne Pascaud
1994-12-07
Presse nationale - Avant-papier
08 Déc 1994
Nita Rousseau
1994-12-08
Presse nationale - Avant-papier
09 Déc 1994
Didier Méreuze
1994-12-09
Presse régionale - Critique
13 Déc 1994
Annette Vezin
1994-12-13

Albums photos

Videos

Audio

Décor

Photos

14 photos
Alain Fonteray

Propos

Matière artistique

Texte

Préface

Nicole Brette (traductrice de Gregory MOTTON)

Un univers complexe, énigmatique, insolent et plein d'humour

C'est en automne que j'ai rencontré MOTTON. ...

Partitions & musiques

La musique

PIBROCH: musique classique de cornemuse écossaise.

La cornemuse écossaise, ou "Highland Bag-pipe" est maintenant devenue un instrument populaire dans le monde entier, grâce aux ensembles appelés pipe-bands en Écosse et en Irlande, ou bien Bagad, en Bretagne. Par contre, sa vocation d'instrument soliste et...

Note d’intention & entretien
Note d’intention & entretien

NOTES PRELIMINAIRES · ÉRIC VIGNER

(Genèse d'un projet)

"L'artiste doit descendre dans l'inconnu sans limites de l'âme humaine, résister à l'évident et aller au coeur enfoui des choses où le sens même est rare. Il ne peut savoir ce qu'il trouvera,...

Note d’intention & entretien

Entretien avec ERIC et BENEDICTE VIGNER · Mai 1994

"Verdi disait que décrire la vérité est une chose, l'inventer est de l'art. Pour inventer la vérité, l'artiste doit descendre dans l'inconnu sans limite de l'âme humaine; résister à l'évident et aller au coeur...

Note d’intention & entretien

Note d’intention · ÉRIC VIGNER

De façon générale, Gregory Motton s'inscrit dans la lignée d'un Roland Dubillard qui, au-travers de La Maison d'os, rendait compte de façon po...

Note d’intention & entretien

Note de Bénédicte Vigner et Arthur Nauzyciel 

"La mémoire s'accroche à des lieux comme l'histoire à des événements" Ressuciter les pouvoirs de l'imaginaire dont les vieux théâtres à l'italienne restent les fécondes...

Note d’intention & entretien

 Tentative de portrait de Gregory Motton 

Juin 1994 · Nicole Brette

Depuis la création de Chutes par Claude Régy en...

Dramaturgie

L'AVANT-GARDE · GREGORY MOTTON

29 octobre 1993

L'avant-garde n'est pas morte. Pas du tout. Tout le monde est avant-garde. Je suis avant-garde, vous êtes avant-garde. Les émissions de télévision que regarde ma vieille maman sont plus avant-garde que n'importe qui d'entre nous parce que les producteurs de la télé comptent parmi les gens les plus...

Dramaturgie

1 - Jésus est condamné à mort
2 - Jésus est chargé de sa croix
3 - Jésus tombe sous le poids de sa croix
4 - Jésus rencontre sa très sainte mère
5 - Simon le Cyrénéen aide Jésus à porter sa croix
6 - Une femme pieuse essuie la face de Jésus
7 - Jésus tombe pour la seconde fois
8 - Jésus console les filles d'Israël qui le...

Dramaturgie

Le théâtre des leçons de morale creuses

GREGORY MOTTON

Article de Gregory MOTTON paru dans "The Guardian" du 16.4.92 (Londres); (traduction de Nicole Brette)

L'auteur dramatique Gregory Motton...

Dramaturgie

The Guardian

Claire Armistead (journaliste au Guardian)

MOTTON, dissident professionnel

GREGORY MOTTON est le jeune homme en colère du théâtre anglais. Pourtant, la poignée de pièces qu'il a déjà écrites n'a pas encore autant d'impact sur le public que son habitude de bombarder les quotidiens d...

Dramaturgie

Le conte

in Encyclopedia Universalis

Si le terme de conte présente dans la littérature, des acceptations multiples et des frontières indécises, trois critères suffisent à le définir en tant que récit éthnographique : son oralité, la fixité relative de sa forme et le fait qu'il s'agit d'un...

Dramaturgie

La civilisation celtique (extrait)

Françoise Le Roux · Christian J-Guyonvarc'h

L'irlandais est devenu, depuis 1921, la langue officielle de l'Etat Libre, puis de la république d'Irlande. Cependant cette promotion politique et sociale, trop tardive, a été impuissante à...

Dramaturgie

Beckett ou l'unité perdue et les paradigmes dégradés

Monique Borie

in Mythe et théâtre aujourd'hui, une quête impossible?... (Beckett, Genet, Grotowski, Le Living Theatre)
Paris, Nizet, Publications de la...

Dramaturgie

Renaissance du cinéma contemporain britannique · Philippe PILARD

in Le nouveau cinéma britannique 1979.1988

"Le grand sujet de la pérode que nous vivons, déclare Stephen Frears, le metteur en scène de L aundrette, c'est précisém ent le déclin de notre pay s : la chute de l'Em pire britannique ! A...

Document de répétitions

Notes de mise en scène  · ÉRIC VIGNER

2 Août 1994 - Salle Gémier - Odéon ( Paris )

Voir les 14 Stations du Christ (Claudel)
Voir L'histoire d'Abraham et de Sarah

ÉRIC VIGNER : Les 14 stations du Christ forment 14 Tableaux. Chacun de ces tableaux...

Document de répétitions

Note de travail

Bénédicte Vigner

"Ne pleurez pas sur moi, pleurez sur vous-même"*
Motton .Tableau 14 - Looking at you (revived) again

Abe. ( Abraham) Dermot -...

Document de répétitions
Commentaire & étude

Une virée initiatique · Evelyne Pieiller

Un univers complexe, énigmatique, insolent et plein d'humour

Pas de psychologie pas d'intrigue. Des mots, et des visions. Même si les héros de MOTTON n'ont rien, ne sont rien, ne savent trop ce qu'ils font, il ne s...

Commentaire & étude

Un jeune créateur épris de poésie et d'étrangeté

Eric VIGNER promène une apparente nonchalance, l'oeil vif et le sourire ironique. Il semble s'amuser des choses de la vie, des êtres et des situations, sans se prendre trop au sérieux. Bref, il est plutôt...

Commentaire & étude

Du théâtre (la revue) n°4 pp.47-67

Jeunes Compagnies - Inventer l'avenir

Laurence Bailloux · Frédéric Nauczyciel · Avril 1994

L'idée est en premier lieu de faire en sorte de changer ce rapport de fournisseur à client, qui pousse "les diffuseurs à venir faire leur marché plutôt qu'à s'intéresser (1)" , c'...

Correspondance

Extrait d’une lettre du PÈRE DAVID (moine bénédictin), adressée à ÉRIC VIGNER, suite à son entretien autour de la pièce de GREGORY MOTTON

10 octobre 1994

Cette rencontre a eu lieu vers la fin du mois de septembre 1994 à l’abbaye d’EnCalat, à Dourgne dans le Tarn.

"Les renards ont des tanières, les...