BAJAZET

Autre
Théâtre
BAJAZET
Racine · Vigner

Présentation

Extrait du parcours

Commencez maintenant: c'est à vous de courir
Dans le champ glorieux que j'ai su vous ouvrir.
[1]

Avec BAJAZET de Jean Racine, ÉRIC VIGNER répond à l’invitation de JEAN-PIERRE MIQUEL à la Comédie-Française - "La Maison de Molière" - et signe sa première mise en scène au Théâtre du Vieux Colombier le 9 mai 1995, avec les Comédiens Français : martine chevallier, jean dautremay, bÉrangÈre dautun, isabelle gardien, alain lenglet, éric ruf, vÉronique vella.

"Je n’ai privilégié aucune analyse, ni psychanalytique, ni politique, encore moins psychologique. Je n’ai pas tenté de réduire la distance créée entre l’art tragique et nous. ROLAND BARTHES disait justement que c’est par son éloignement que la tragédie nous touche. Je me suis tenu devant la tragédie comme CHAMPOLLION devant les hiéroglyphes. Comment faut-il jouer cette langue étrangère ? En jouant ce qui est écrit. Rien de plus. Tout est dit dans un vers de RACINE. C’est le RACINE poète qui m’intéresse. Je n’essaie pas de répondre à la question : Pourquoi RACINE a-t-il écrit BAJAZET ? mais plutôt : Comment ? Il fallait s’intéresser à BAJAZET comme poème dramatique, et dans ce poème dramatique ne privilégier qu’une chose et une chose seulement : l’alexandrin."
ÉRIC VIGNER

RACINE écrit BAJAZET, la sixième de ses pièces. Après le triomphe de BÉRÉNICE, ce bain de larmes et cette cure d'élégies, RACINE éprouve le besoin de vérifier ses muscles. Il écrit BAJAZET, la plus violente et la plus charnelle de ses tragédies. Il puise son inspiration dans l'histoire turque. La scène se passe à Byzance, capitale de l'Empire Ottoman, dans le sérail du Sultan Amurat.

Roxane
Songez-vous que je tiens les portes du palais,
Que je puis vous l'ouvrir ou fermer pour jamais,
Que j'ai sur votre vie un empire suprême,
Que vous ne respirez qu'autant que je vous aime ?
Et sans ce même amour, qu'offensent vos refus,
Songez-vous, en un mot, que vous ne seriez plus ?

Bajazet
Oui, je tiens tout de vous ; et j'avais lieu de croire
Que c'était pour vous-même une assez grande gloire,
En voyant devant moi tout l'empire à genoux,
De m'entendre avouer que je tiens tout de vous.
Je ne m'en défends point, ma bouche le confesse,
Et mon respect saura le confirmer sans cesse :
Je vous dois tout mon sang ; ma vie est votre bien.
Mais enfin voulez-vous...

Roxane
Non, je ne veux plus rien. [2]

"Vigner tient son pari. Il choisit un registre de la fascination et de la lenteur. Un climat, plus japonais que byzantin, sert d’écrin à cet or cruel qui coule de la bouche des acteurs comme une lave. Adieu héros ! Adieu prophètes ! Pas de tension fatale entre l’aristocratie et la tendresse, entre la nature et le vieux sublime, comme chez Corneille. Avec Racine, tous les anciens matériaux de la tragédie se coalisent pour devenir, dans la langue la plus neuve et la plus dépouillée qui soit, de la poésie pure en fusion. Ses personnages ne sont qu’écrits, pas vécus : Roxane n’est qu’un nom et qu’une voix. Et le divin poète arrache un soupir miraculeux à ses lèvres de marbre. Tous parlent d’eux-mêmes comme d’un autre et, s’ils osent en se prononçant attenter le silence, c’est que, sans cela, sans l’alexandrin, la douleur serait insupportable. Dire n’est pas un remède. Racine ne guérit pas, il calme: une main fraîche sur un front brûlant."
FrÉdÉric Ferney, Le Figaro, 16 mai 1995

[1] JEAN RACINE, Bajazet, 1672, Acte I, Scène I
[2] JEAN RACINE, Bajazet, 1672, Acte II, Scène I

 

© Photographies : Alain Fonteray
Textes assemblés par Jutta Johanna Weiss
© CDDB-Théâtre de Lorient

Générique & production

Œuvre originale

Titre de l'œuvre originale: 
Bajazet
Auteur de l'œuvre originale: 
Langue de l'œuvre originale : 
Français
Genre de l'œuvre originale: 
Année de dépôt légal ou de création originale: 
1672

Générique

Langue du spectacle: 
Français
Nombre d'interprètes: 
7
Mise en scène: 
Décor: 
Costumes: 
Lumière: 
Maquillage: 
Assistant(e) à la mise en scène: 
Reportage photographique: 

Création production

Production: 
Année de création: 
1995
Date de création: 
09 Mai 1995
Lieu(x) de création: 
Nombre de représentations: 
36

Calendrier

Répétitions & création

Création à la Comédie Française · Théâtre du Vieux Colombier 09 Mai 1995 - 18 Juin 1995

Communication

Création

La Comédie-Française
La Comédie-Française
La Comédie-Française

Presse

"Envoûté. Pour ceux qui aiment le théâtre."
L'Express
"Les vers se font entendre comme rarement."
La Croix
"MARTINE CHEVALIER en Roxane, est à elle seule le concentré de toutes énergies, de toutes les déviations tragiques. Sa nuit au sérail est incendiaire. Purement racinienne."
La Tribune Desfosses
"RACINE ne guérit pas, il calme : une main fraîche sur un front brûlant."
Le Figaro
Presse régionale - Avant-papier
03 Mai 1995
M.Th.
1995-05-03
Presse régionale - Annonce
03 Mai 1995
1995-05-03
Presse nationale - Avant-papier
06 Mai 1995
Marion Thébaud
1995-05-06
Presse nationale - Critique
13 Mai 1995
Y.B.
1995-05-13
Presse nationale - Critique
16 Mai 1995
Caroline Alexander
1995-05-16
Presse nationale - Critique
16 Mai 1995
Frédéric Ferney
1995-05-16
Presse nationale - Critique
22 Mai 1995
1995-05-22
Presse nationale - Critique
26 Mai 1995
Christiane Duparc
1995-05-26
Presse nationale - Avant-papier
12 Sep 1995
Mathilde La Bardonnie
1995-09-12
Presse nationale - Annonce
28 Mai 1996
1996-05-28
Presse régionale - Avant-papier
09 Juil 1996
1996-07-09

Albums photos

Videos

Videos

7'37'' · J. B. Mathieu
5'25'' · J. B. Mathieu
5'45'' · J. B. Mathieu
13'28'' · J. B. Mathieu
6'08'' · J. B. Mathieu
10'44'' · J. B. Mathieu
9'15'' · J. B. Mathieu
15'51'' · J. B. Mathieu
2'34'' · J. B. Mathieu
2'33'' · J. B. Mathieu
7'33'' · J. B. Mathieu
2'06'' · J. B. Mathieu
4'23'' · J. B. Mathieu
3'37'' · J. B. Mathieu
2'30'' · J. B. Mathieu
10'28'' · J. B. Mathieu
9'52'' · J. B. Mathieu
5'36'' · J. B. Mathieu

Audio

Matière artistique

Note d’intention & entretien

Il fallait s'intéresser à Bajazet comme poème dramatique et à RACINE comme poète. Et dans ce poème dramatique, ne privilégier qu'une chose et une chose seulement : l'alexandrin. La tragédie se constituant comme le Sérail, d'une multitude de petites unités : 1749 exactement....

Dramaturgie

RACINE et/ou la cérémonie · Extrait

Jacques Scherer

Qu'est-ce qu'une cérémonie?

Cf le premier dictionnaire de l'Académie française, publié en 1694 (étonnante définition): "Action mystérieuse qui accompagne la solennité du culte extérieur que l'...

Dramaturgie

Quand la linguistique éclaire l’art théâtral

25 avril 2009 · Céline Pardo

Acta Fabula, Essais critiques

À propos de Jean-Claude Milner et François Regnault,...

Document de répétitions

Notes de répétitions du Bajazet

Jeudi 16 Février 1995: ( Cabanon du Vieux Colombier )

Présentation du projet scénographique à l'équipe artistique et technique. Première lecture (sans ponctuation) du texte.

Vendredi 17 Février 1995: ( Cabanon du Vieux Colombier )

-Eric Ruf /...

Commentaire & étude

LE REGARD ET LA LETTRE

1979 · Alain Grosrichard

"Dans l'orient désert" *

Le despotisme oriental, c'est l'empire d'un regard qui est à la fois partout et nulle part, unique et innombrable. 

"De cette maîtrise des regards, l'aveuglement des...

Commentaire & étude

BAJAZET présenté par Julien Gracq · Extrait

BAJAZET me paraît être la seule tragédie de Racine qui fasse appel précisément comme ressort à ce qui, dans les autres pièces, n'est qu'expédient : le fait de la mort....

Commentaire & étude

BAJAZET · Noëlle Guibert

Sixième tragédie de Racine, Bajazet est inspiré d'un sujet « contemporain » pour lequel le poète s'est soigneusement documenté.

Ses sources : le récit du comte de...

Commentaire & étude

Théâtre / Public · Théâtre de Gennevilliers

LE THÉÂTRE ORGANIQUE D'ÉRIC VIGNER

ÉRIC VIGNER met en scène BAJAZET, de RACINE, pour la salle du Vieux Colombiers.

Les propos agressifs d'une certaine critique, les hésitations d'un public d'abonnés ont couvert la voix de ceux qui ont aimé le spectacle. La...

Commentaire & étude

Du Geste et de l'idée

Jean Dautremay · Juillet 1995

Il y a l'idée.
L'idée du spectacle qui en soi-même est un geste.
Comme projet, comme forme, comme volonté.
Il y a l'idée du texte.
La volonté non pas de réduire le texte à une...

Commentaire & étude

Un cycle Racine

Jean-Pierre Miquel

(Résumé)

Tandis que le sultan Amurat livre contre Babylone un combat incertain, le grand vizir Acomat, resté à Byzance, complote contre lui. Pour mieux asseoir son pouvoir, il médite de substituer au sultan le jeune frère de celui-ci, BAJAZET. Or, sur ordre d'Amurat...

Commentaire & étude

Julien Gracq

Extrait de la Préface de BAJAZET, Éditions Cerda.

La tragédie de la mise à mort

BAJAZET me paraît être la seule tragédie de Racine qui fasse appel précisément comme ressort à ce qui, dans les autres pièces, n'est qu'expédient : le fait...

Correspondance

Près la Sublime Porte

Lettre de FRANÇOIS REGNAULT à ÉRIC VIGNER · 21 mai 1995

Je me souviens maintenant de ce grand pan de mur qui oscillait, oblique, sur la gauche, ou bien, vertical, pivotait vers nous, découvrant le lieu sombre où Bajazet avait été enfermé tant d’années, ou bien, s...